«MEURTRE SUR LE RÉSEAU SOCIAL» de Guillaume MAZEAUD (Est Républicain) –

DÉDICACE – JIMMY SABATER ÉCRIT UN POLAR QUI DONNE À RÉFLÉCHIR MEURTRE SUR LE RÉSEAU SOCIAL

Capture_d_ecran_2014-05-27_a_09.07.28.jpg

JIMMY SABATER a beau respirer la joie de vivre et l’équilibre, le polar qu’il dédicaçait hier après- midi au Hall du Livre est bien sombre. L’intrigue : un adolescent est invité à une séance de photos au bord d’une falaise par une copine. Son meilleur ami doit le rejoindre. La séance de photos a lieu, mais sans l’ami qui n’arrive pas. Les photos faites simulent à la demande de la jeune fille une agression. Le photographe, pris de vertige s’évanouit et se réveille plus tard à l’hôpital, tandis que la jeune fille a publié les photos sur les réseaux sociaux d’internet. Réflexe qu’ont la plupart des adolescents d’aujourd’hui. Sauf qu’on a retrouvé le corps du copain qui n’est jamais arrivé au rendez-vous, au pied de la falaise, fracassé. « Je montre dans ce livre qu’une simple photo peut faire de vous un suspect, voire un meurtrier, même s’il n’y a aucune vraie preuve ». D’où le titre de l’ouvrage, paru aux éditions de « La grande Ourse », « Un suspect presque parfait ». Jimmy, infographiste à Nancy dans le civil, n’a pas d’enfants et a donc dû étudier la question avant la rédaction du livre. « Je n’ai au fond rien inventé. » Son livre, d’abord édité en « e.book », par le bouche à oreille a fait un véritable « carton » sur la toile. « Les grands éditeurs, qui n’y croyaient pas se sont alors réveillés ». Le destin du livre épouse ainsi curieusement le thème de son contenu…

Guillaume MAZEAUD (Est Républicain 25/05/2014)

Laisser un commentaire