Un recueil de nouvelles en anglais début 2018

Un recueil de nouvelles de Jimmy Sabater intégralement en anglais sortira début 2018. Les traductions ont été produites par Charles R. Batson de l’université de New-York et Damien Casse, professeur d’anglais en France. Le sommaire définitif sera prochainement publié sur jimmysabater.com !

Délits de jeunesse sort en numérique

Jimmy Sabater, Délits de Jeunesse, 2017, Éditions Policemania

Ces quinze nouvelles abordent de façon originale les grands thèmes qui touchent les adolescents d’aujourd’hui, le regard des autres, l’intolérance, le racisme, l’homophobie, l’inconséquence, l’écologie, le futur, la vie après la mort, etc. À travers toutes sortes d’épreuves ou d’expériences, les personnages de ses nouvelles doivent révéler leur nature profonde afin de trouver leur équilibre.

Continuer la lecture de « Délits de jeunesse sort en numérique »

Délits de Jeunesse

Sollicité par les élèves de collèges et de Lycées, Délits de Jeunesses sera disponible au format papier et numérique. Ces quinze nouvelles abordent les grands thèmes qui touchent les adolescents d’aujourd’hui, le regard des autres, l’intolérance, le racisme, l’homophobie, l’inconséquence, l’écologie, le futur, la vie après la mort,  etc. À travers toutes sortes d’épreuves ou d’expériences, les personnages de ses nouvelles doivent révéler leur nature profonde afin de trouver leur équilibre.

Jimmy Sabater, Délits de Jeunesse, éditions Policemania

Délits de Jeunesse de Jimmy Sabater

Un recueil pour la rentrée !

Jimmy Sabater travaille depuis plusieurs mois sur un recueil de nouvelles dont plusieurs sont totalement inédites. Après « Des Roses dans le noir » et « Cela arrivera demain ! », ce nouveau recueil compilera des textes à destination des adolescents et des jeunes adultes. L’idée est venue à l’auteur après la rencontre de plusieurs enseignants qui étudiaient en classe des textes courts de Jimmy Sabater avec des élèves de lycées et de collèges. Tous les textes ont été entièrement retravaillés. Ils aborderont des sujets comme le racisme, l’exclusion, le deuil, l’homophobie, l’environnement, la vie après la mort… Le recueil devrait paraître d’ici la rentrée 2017. Le détail sera publié sur jimmysabater.com et la page Facebook de l’auteur dans les prochaines semaines.

Le Diable dans les yeux dans Nancybuzz

Jimmy Sabater est né à Nancy, il y vit et y travaille. Je l’avais rencontré au Flo autour d’un thé, après la parution de « Désigné coupable », le deuxième opus de sa trilogie « Les mystères de Forgrisant » .

Des livres destinés aux ados à partir de 15 ans… oups je les ai dévorés ! Le troisième et dernier tome de cette trilogie est paru il y a quelques mois. Enfin j’ai pris le temps de le lire, à vrai dire cela m’a pris 24 heures !

Lire l’article

 

Concours Destination Séries

Dans le cadre de l’émission Destination Séries, vous pouvez remporter un exemplaire° dédicacé du dernier roman de Jimmy Sabater « Le Diable dans les Yeux ». Pour tenter votre chance, rien de plus simple. Cliquez sur le lien ci-dessous, inscrivez le prénom de la trilogie Les Mystères du Forgrisant, indiquez vos coordonnées et le tour est joué. Le gagnant sera tiré au sort le 21 février et le résultat communiqué sur la page Facebook de Jimmy Sabater !!!

 

 

« Les lectures de Val » 18/20 pour Le Diable dans les yeux

Le blog des Lectures de Val avait déjà donné une note de 17/20 pour Désigné Coupable. Le Diable dans les yeux décroche la note de 18/20 ainsi qu’une excellente critique à tous points de vue ! Merci beaucoup !

« J’avais lu désigné coupable il y a quelques temps qui était le second tome de la série et j’avais adoré, je me suis donc lancé dans cet ultime tome avec plaisir et je n’ai pas été déçue, l’intrigue et le suspens que j’avais découvert auparavant sont , dans ce tome ci toujours aussi présents… je dirais tout simplement qu’on vit l’histoire à 100%. Les pages défilent très très vite et je n’ai absolument pas vu le temps passer. Je suis agréablement surprise de cette fin et les révélations m’ont je l’avoue très surprise, je ne m’y attendais pas. » Lire la critique complète sur le blog des Lectures de Val.