Love parade dans la Jet-set Londonienne (Lumière n°106 – Mai 2001)

Love parade dans la Jet-Set Londonienne

Jimmy Sabater _ Plaisirs et Châtiments (Baleine)

Alors que le festival de Cannes illumine la Riviera française des frasques fastueuses de ses stars internationales, le roman de Jimmy Sabater porte un coup de projecteur cinglant sur les mœurs de la jet-set londonienne, où le champagne, les drogues et le sexe apportent leur lot quotidien de “Plaisirs et châtiments”. Confrontée à la solitude d’une vie malmenée à Londres, New-York et la Martinique, une femme, MG, nous livre le journal intime de ses déboires amoureux et de ses excès éthyliques. Un étalage de luxe et de luxure au goût amer, face auquel le lecteur ne peut rester de marbre ! Que manque-t-il à cette femme, écrivain, que le succès littéraire comble des feux de la rampe médiatique ? Une âme, sans doute. Une intériorité. À l’image de ce papillon de nuit, aux ailes brûlées par les lumières incandescentes de la ville, MG se résume aux initiales d’une vie éphémère, à peine esquissée, bouillonnante et brouillonne. MG ou RB, notre “Initial BB” explore aux limites de la légalité les nombreuses pistes de son identité éclatée et de sa mémoire meurtrie. En proie aux sentiments de vacuité et de culpabilité, elle erre au gré d’une volonté paradoxale, entre décadence et cure de désintoxication, seule la littérature semble porter la promesse d’une guérison, pour ce personnage en quête d’auteur.

Estelle Gapp

Plaisirs et châtiments. De Jimmy Sabater. Éditions Baleine. 182 pages.

 

Continuer la lecture de « Love parade dans la Jet-set Londonienne (Lumière n°106 – Mai 2001) »

Plaisirs et châtiments : Rose foncé (L’Express)

Jimmy Sabater _ Plaisirs et Châtiments (Baleine)

Rose foncé.

Toujours en avance d’un défi, Baleine ose des romans roses sans l’eau de rose. Les premiers ont alternés signatures notoires et inconnus intégraux. Le nom du quinzième ne vous dira peut-être rien, raison de plus pour partir à sa découverte et faire la connaissance de MG, femme des plaisirs, de luxe, de champagne et de volupté. Passés les vertiges de la fête décadente, MG découvre la vie autrement, avec ses miroirs aux alouettes. Et l’alouette aux miroirs est capable de métamorphoses étonnantes. M. E. B.

“Plaisirs et Châtiments” par Jimmy Sabater, Baleine “Velours”.

L’Express – 2 mars 2001

Continuer la lecture de « Plaisirs et châtiments : Rose foncé (L’Express) »

La jet set de Sabater mise à nue (L’Est Républicain)

La jet set de Sabater mise à nue

 

Dans son premier roman, « Plaisirs et châtiments », l’écrivain nancéien Jimmy Sabater décrit une bourgeoise corrompue par la drogue, l’alcool et le sexe.
Pour le nancéien Jimmy Sabater, l’écriture a toujours été une passion. A huit ans, il voulait à tout prix une machine à écrire. A dix, ses camarades de classe jouaient sa première pièce de théâtre.
Aujourd’hui âgé de 32 ans, l’artiste nancéien vient de signer son premier roman :  «Plaisirs et châtiments».
Son héroïne, MG. Pas de nom, juste des initiales. Issue du milieu bourgeois londonien, elle mène une vie luxuriante : argent, célébrité, plusieurs maisons. Mais elle s’ennuie !
C’est entre décadence, drogue, alcool et des relations sans lendemain avec les hommes qu’MG essaie d‘animer sa vie, jusqu’au jour où elle réalise que sa vie est un échec. «Elle décide de changer mais, on n’apprend pas aux gens à être heureux ! », ironise l’auteur.

 

« Intimiste et réaliste »

 

Intimiste. Dans le fond, mais aussi dans la forme. Jimmy Sabater a préféré le journal intime à la narration. « Cela permet  de nouer des liens plus forts avec les personnages. Je voulais faire entrer le lecteur dans la peau de quelqu’un d’autre », explique l’écrivain.
Réaliste aussi. Ce livre dénonce la drogue et ses risques. Un thème inspiré d’une expérience personnelle. « Une de mes meilleures amies est tombée dans ce système. Quand on est confronté à cela, on ne sait plus quoi faire ! », confie-t-il.
Le vocabulaire est précis. Les drogues décrites. Pour se documenter, Jimmy Sabater a passé quelques soirées en discothèques à questionner les gens sur l’effet que la drogue avait sur eux.
De même que sa façon de présenter les Français est tirée de ses voyages. «Je rencontre toujours de nouvelles personnes qui ne tarissent pas d’anecdotes sur nous. En Angleterre, par exemple, quand il y a des problèmes avec les Français, nous devenons aussitôt ces « mangeurs de grenouilles » dont je parle dans mon livre ».
Catherine BOL
« Plaisirs et châtiments» de Jimmy Sabater.
Collection Velours de Baleine.
Édition Seuil. 45 F
Vendredi 13 avril 2001

ER_13-04-01.jpg