Plaisirs et Châtiments, critique (01/06/2001 – Libération)

Jimmy Sabater _ Plaisirs et Châtiments (Baleine)

Romans/Jimmy Sabater
Plaisirs et Châtiments
Baleine “Velours”
182 pp.

Une reine du roman sentimental, désignée sous les initiales MG, livre son journal intime. “Je suis esclave de mes désirs et de mes pulsions” avoue cette fausse innocente. Malheureuse en ménage, elle succombe au charme de différents jeunes gens, dont la fréquentation ne fait qu’ajouter à son mal de vivre.
MG part pour New-York, puis revient. Sa relation avec un adolescent, Philip, l’amène à se poser des problèmes d’écriture : va-t-elle arrêter le roman rose ? Les inconstances de MG, son goût immodéré pour les alcools forts, loin de nous la rendre agaçante, font de ce personnage surgi des pages glacées – ou très chaudes – de Vanity Fair une sorte d’icône anonyme de la mondanité trash. Pour son premier roman, précieux et lapidaire, Jimmy Sabater a mis en abyme le principe même de la collection “Velours”. François Rivière.

Libération,  15 juin 2001

Laisser un commentaire